La ville de Triavna doit son aspect unique a l’architecture originale, aux œuvres des maîtres constructeurs ayant bâti des églises, des ponts, des écoles… et ayant créé la belle maison de Triavna. Les vieilles rues “P.R.Slaveikov” et “Assenevtsi”, bien conserves son aspect romantique jusqu’à nos jours, les maisons a deux étages, aux grands auvents se penchant sur la rue attirent les admirateurs de l’architecture de l’époque de la Renaissance. Les maisons bâties par le célèbre maître bâtisseur Dimitar Sergiuv sont parmi les chef-d’œuvres de l’école architecturale de Triavna. A la ville de Triavna se trouve l’unique ensemble architecturale de la Renaissance – la vieille place nommée “Le Capitaine père Nicolas”. Presque tous les édifices sur la place quoique bâtis par des maîtres différents et à diverses époques sont d’une importance architecturale incontestable. L’édifice le plus imposant est celui de la vieille école. Le pont cintré de pierre, bâti en 1844-1845 par le maître Dimitar Sergiuv avec la tour d’horloge, élevée en 1814 contribuent à l’atmosphère unique de la ville. D’après la légende les habitants de Triavna reçurent le permis de construction de la tour de l’administration turque à condition que les femmes ne portent plus ses belles parures, ressemblantes aux diadèmes royaux. Aujourd’hui la tour d’horloge représente un des symboles de la ville.